Quels sont les fruits et légumes les plus pollués ?

Nombreux sont actuellement les fruits et légumes qui sont contaminés par des produits tels que des pesticides. Étant ainsi pollués, ils sont classifiés en fonction de leur degré de contamination et constituent une liste ahurissante. Mais que faut-il faire pour diminuer les risques d’expositions à ces pesticides ?

Les effets des divers produits végétaux contaminés sur l’organisme humain

Devenue actuellement un phénomène très alarmant, la pollution des fruits et légumes par divers polluants tels que le PCB, les pesticides, l’aluminium, les mycotoxines, le cadmium, etc, se voit un peu partout dans le monde. En effet, selon l’étude réalisée, les produits d’origine végétale constituent dans la plupart des cas des résidus de pesticides. Cependant, ces derniers ne sont autres que des contaminants et des perturbateurs endocriniens néfastes pour le système hormonal et le système nerveux. De même, ils ont des effets cancérigènes et provoquent une certaine irritation de la peau, des yeux voire même des poumons.

Selon une étude, les produits d’origine végétale qui sont touchés par les pesticides sont les plus consommés. De même, il est à noter que ceux-ci sont classés suivant une base et le degré de contamination de chaque élément concerné. Ainsi, une liste est établie pour ce classement. Cette dernière comporte à cela des fruits tels que la pêche, la pomme, les fraises, les cerises, et les raisins importés. En outre, les ananas, les nectarines, les kiwis et les poires sont également touchés par cette contamination aux pesticides. Des légumes sont également pollués par des pesticides. Tel est le cas de la pomme de terre, du poireau, du céleri, du poivron, du chou frisé, de la laitue et de la carotte. S’ajoute à cela le concombre, l’aubergine, l’épinard, le chou-fleur et les petits pois.

Les gestes à adopter pour réduire les risques d’exposition aux pesticides

Bien que les fruits et légumes procurent des vitamines, il est à savoir qu’ils peuvent aussi être pollués. Selon une étude, on trouve des pesticides partout dans les plats qui sont conçus avec des ingrédients pollués. Ainsi, il est recommandé de rincer au moins les fruits et légumes avant leur usage. Cependant, il n’y a rien de plus sûr que de les éplucher pour réduire les risques d’expositions aux pesticides, même si ces produits d’origine végétale y perdent leurs vertus nutritionnelles ainsi que leurs vitamines et minéraux.

Par ailleurs, vous pouvez également vous servir du bicarbonate de soude lorsque vous rincez vos fruits et légumes. Un nettoyage de la peau de ces produits végétaux à la brosse à légumes écolo est également recommandé. Aussi, n’hésitez pas à varier votre alimentation et à acheter des fruits et légumes bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top